Voiture de collection 2cv : Présentation de ce véhicule exceptionnel


Image Principale
2cv
Paragraphe 1

La marque Citroën

Quand André Citroën crée le groupe à son nom en 1919, il s'apprête à bâtir un empire du monde de l'automobile. Le constructeur, réputé pour ses technologies avant-gardistes, révolutionnera l'industrie automobile avec sa première Traction avant. Mais chacun de ses modèles, à la fois populaires et innovants, ont marqué toute une époque, à commencer avec l'indémodable 2CV, mais aussi les utilitaires légers, la Dyane, sa fameuse DS, équipée du système de suspension hydropneumatique, jusqu'à sa Mehari.

Au lendemain de la première guerre mondiale, André Citroën transforme son complexe métallurgique situé en bord de Seine à Paris – sur l'actuel emplacement du parc André-Citroën, et le convertit en usine de production de véhicules à moteur. Très vite, la Citroën Type A prend la route d'assaut. Ce modèle est la première automobile européenne construite en série.

Mais malgré son succès, l'entreprise s'endette. Elle continue de proposer des voitures bon marché et des modèles innovants, parfois à perte. La gestion du groupe est confiée à l'entreprise Michelin. Puis en 1976, la famille Peugeot sauve le constructeur en rachetant 90 % du capital de Citroën à Michelin. Ils forment ensemble le groupe PSA Peugeot Citroën.

Si la marque aux chevrons a appuyé sa popularité, en concurrence avec Renault, c'est aussi grâce à l'esprit Citroën. L'histoire de la marque débute avec les grandes expéditions qui marquent les esprits : la traversée du Sahara, l'expédition au Pôle sud...Très vite, André Citroën comprend l'importance de la publicité, qu'il utilise à foison. Pour le polytechnicien, « les premiers mots d'un enfant devront être « Papa, Maman et Citroën » !

Paragraphe 2

La 2cv comme symbole des voiture de collection

L'histoire de la Citroën 2cv

Quand dans les années 1930, Michelin, le fabricant de pneus, rachète Citroën, il a dans l'idée de « faire rouler la France rurale » en proposant un modèle adapté aux classes sociales à faibles revenus. C'est le projet « TPV », pour toute petite voiture. Avec quatre places assises, elle doit être simple à conduire, facile d'entretien, dotée de suspensions robustes, d'une boîte manuelle à trois rapports, le tout pour une vitesse de pointe de 60 km/h.

La seconde guerre mondiale ralentit les plans mais les ingénieurs s'y remettent dès 1945. Trois ans plus tard, le 7 octobre 1948, au salon de l'automobile de Paris, Citroën présente la 2 CV type A. La presse critique sévèrement le modèle et la diffusion auprès du public se fait lentement. L'année passée, Renault venait de sortir la 4CV, sa concurrente directe.

La production à grande échelle prend une timide ampleur. Dans les années 1950, les modèles se modernisent et atteignent leur apogée dans les années 1960. Certaines séries limitées voient le jour, aujourd'hui véritables objets de convoitise des collectionneurs, comme la 2 CV 4x4 Sahara, et sa roue de secours placée sur le capot. Avec plus de 5 100 000 exemplaires, elle fait partie des dix voitures françaises les plus vendues de l'histoire.

Paragraphe 3

Les caractéristiques de la 2cv

La « deudeuche » est reconnaissable parmi toutes. La célèbre berline découvrable fait partie des petits modèles, avec ses quelque 500 kilos. Elle est dotée d'un moteur boxer bicylindre, de 375 à 602 cm3. Les premières citadines à 2CV fiscaux, à transmission avant et boîte de vitesse manuelle, affichent leurs éternels phares ronds sur leur face avant courbée, ses portières en « papillon » ...

Symbole d'une époque, l'indétrônable citadine est typiquement la petite voiture vouée à un grand avenir. Aujourd'hui, elle est l'une des plus prisées par les amateurs d'automobiles anciennes, au même titre que certaines voitures de collection Renault. D'après une étude effectuée par 40 millions d'automobilistes, lors du salon Rétromobile de 2017, la « Deuche » est la deuxième voiture préférée des collectionneurs derrière la Fiat 500 et devant la Volkswagen Coccinelle. La citadine décapotable est aussi le modèle le plus plébiscité des sites de petites annonces de voiture.

Pour une 2CV de 1960 à 1980, en bon état d'origine, ou restauré, il faut compter entre 7.000 et 9.000€. Elle a l'avantage d'être simple à entretenir et le marché des pièces détachées est suffisamment vaste pour restaurer cette voiture de légende. Pour savoir quelle voiture de collection acheter, c'est au passionné de savoir s'il vibre plus au rythme de la "2 pattes" ou derrière le volant d'une puissante Ford Mustang. Mais quel que soit le modèle de voiture, certaines règles sont les mêmes que pour les automobiles neuves. Il est notamment obligatoire de faire une demande de certificat d'immatriculation et de se plier au contrôle technique. Acheter une voiture de collection peut être autant une folie de coup de cœur qu'un placement financier ; mais dans tous les cas, il faudra assurer le véhicule. Il est conseillé d'opter alors pour l'assurance voiture de collection, plus adaptée aux spécificités des voitures anciennes, mais également moins chère.


Date : 06/06/2019