Comment entretenir sa voiture de collection ?


Image Principale
entretien voiture de collection
Paragraphe 1

Les amateurs de vieille mécanique aiment bichonner leurs automobiles de collection. En cas d'intervention lourde, mieux vaut se tourner vers des professionnels spécialisés par exemple dans les voitures américaines pour la Ford Mustang ou la Chevrolet Corvette. Les marques françaises sont bien représentées dans l'Hexagone et il est facile de trouver un garage tourné vers la Citroën 2CV par exemple. Il existe également des spécialistes de marques disparues comme Delahaye, Panhard, Simca, ou de modèles nés avant-guerre comme les modèles à Traction avant. Mais un entretien régulier reste le secret pour assurer à ces voitures anciennes encore une belle longévité. Pour rappel, le contrôle technique de véhicules de collection s'effectue tous les cinq ans, contre deux ans pour les plus récents.

Paragraphe 2

Vidangez votre voiture de collection une fois par an

Une bonne lubrification du moteur est essentielle pour garantir une durée de vie optimale. Il faut savoir que les moteurs des automobiles anciennes ne sont pas les mêmes que ceux fabriqués de nos jours. Il est donc conseillé d’utiliser des huiles adaptées, notamment pour préserver les joints. Il existe des huiles propres aux voitures de prestige (Bugatti, Jaguar, Aston Martin...), d'autres aux voitures sportives (Porsche, Ferrari, Lotus...).

Vérifiez régulièrement l'état des pneumatiques

Aujourd'hui, les fabricants équipent leurs modèles de pneus tubeless. Bien sûr, ils n'existaient pas il y a plus de trente ans. Des manufacturiers comme Michelin proposent des gammes de pneus collection spécifiques, dotés de chambres à air et de valves adaptées à chaque modèle, pour une Mini Cooper comme pour une Volkswagen Coccinelle.

Même si ces véhicules ne circulent que ponctuellement, il est essentiel de régulièrement vérifier la pression des pneus, car même sans rouler, ils se dégonflent. Au garage, il est même préférable de placer la voiture sur des cales pour éviter que les pneumatiques ne s’affaissent et ne se fissure. Aussi, dans la mesure du possible, il est recommandé de rouler régulièrement car l'immobilisation tend à user les voitures beaucoup plus rapidement. Cela peut se limiter à une dizaine de kilomètres par semaine par exemple.

Paragraphe 3

Protégez la carrosserie de la voiture ancienne

Même si elle est stationnée à l'abri sous une bâche, une vieille voiture reste fragile. Sa carrosserie est sensible à l'humidité. Il faut rester en alerte à la moindre apparition de traces de corrosion, notamment l'hiver. Un nettoyage manuel régulier avec une éponge douce et de l'eau savonneuse est préférable car les rouleaux des lavages automatiques peuvent dégrader irréversiblement les vieilles peintures.

Un contrôle régulier du véhicule est de manière générale le bienvenu pour éviter les problèmes. Cela inclut de jeter un regard à la capote pour une voiture à toit ouvrant comme la Citroën Mehari par exemple. On vérifiera que l'intérieur cuir soit toujours en bon état. Des baumes et nettoyants pour le traitement du cuir sont à appliquer tous les 3 à 6 mois.

Vérifiez régulièrement les niveaux, en particulier celui du radiateur, qu'il faudra nettoyer pour éviter la formation de tartre. Contrôlez l'usure des pièces d'origine de la voiture comme la batterie, le filtre à air notamment.

Paragraphe 4

Assurez votre voiture de collection

Enfin, prendre soin de ses bolides légendaires signifie également de les assurer. D'abord parce que ces véhicules anciens sont soumis à la même obligation légale : toutes les voitures doivent être assurées en France pour pouvoir circuler. Rouler sans assurance automobile est un délit passible de 3750€ d'amende, d'une suspension de permis jusqu'à 3 ans et d'une confiscation du véhicule. Mais contrairement à une voiture, l'automobile de collection a ses propres spécificités. Du fait de leur rareté, de leur ancienneté et de leur valeur, les belles voitures d'époque sont susceptibles d'attirer les regards. Il est donc important de se protéger en cas de vol.

Les propriétaires qui viennent d'acheter une voiture de collection peuvent souscrire un contrat d'assurance classique, tous risques pour une couverture optimale ou simplement au tiers, la garantie responsabilité civile étant le minimum requis par la loi. Toutefois, il est fortement recommandé d'opter pour l'assurance voiture de collection qui contrairement aux idées reçues est moins onéreuse. Une assurance automobile classique risque de présenter des tarifs élevés du fait du coût plus important en cas de restauration. De plus, en cas de sinistre, la voiture est remboursée selon la cote officielle de collection, qui est supérieure à la cote de l’Argus.

D'autre part, l'assurance collection inclut les garanties adaptées comme la prise en charge des dommages matériels et/ou corporels causés à un tiers en cas d'accident dans lequel le véhicule assuré est impliqué. Une protection juridique peut également être proposée. En cas de sinistre, le véhicule est assuré suite à des intempéries, un incendie, une tentative de vol ayant pour conséquence une disparition ou une détérioration, un attentat, un acte de vandalisme et des catastrophes naturelles.


Date : 29/05/2019